CAP Electricien

  • Exif_JPEG_PICTURE

Le Métier (source ONISEP)

L’électricien installateur commence par étudier les plans et les schémas qui lui sont utiles pour la pose des câbles. Il repère ensuite sur le chantier le futur emplacement des disjoncteurs, tableaux ou armoires électriques. Il vérifie enfin qu’il dispose bien des fournitures et outillages nécessaire à l’installation. L’électricien peut alors installer les canalisations et les supports, poser le réseau de câbles, implanter les divers matériels (interrupteurs, prises de courant, appareils de chauffage) et effectuer les raccordements nécessaires. Une fois ces travaux achevés, il procède à une série de tests pour vérifier que l’installation est bien conforme aux plans et schémas fournis dès le départ. Il participe à la mise en service en présence du client et du chef de chantier. Selon les chantiers, l’électricien peut assurer le câblage des liaisons informatiques ou de la téléphonie, installer et régler la vidéosurveillance, les systèmes d’alarme, la gestion du chauffage et de la climatisation. Ce métier exige un esprit méthodique pour accomplir les travaux étape par étape. Rigueur et vigilance sont nécessaires, car toute erreur peut avoir de graves conséquences en termes de sécurité des installations. Bref, il faut avoir le sens des responsabilités. Ayant affaire à toutes sortes de clients (entreprises, collectivités ou particuliers), l’électricien doit avoir des facilités de communication. Travaillant en équipe, il doit également être capable d’échanger des informations techniques avec ses collègues de travail.

Objectif de la formation

Former des professionnels qualifiés en préparation réalisation d’ouvrages électriques qui doivent être capables d’exécuter, seul ou en équipe, les activités d’installation (courant faible, courant fort du domaine BTA), de mise en service et de maintenance à l’intérieur ou à l’extérieur des bâtiments à usage individuel ou collectif.

Niveau d’accès

Après une 3ème Générale ou Technologie ou selon des conditions d’âge

Durée de la formation

2 années en alternance (CFA et entreprise) soit 26 semaines au CFA (13 semaines par an) et 910 heures de formations cumulées.

Répartition horaire hebdomadaire

16 heures de formation générale soit 5h de Français et d’ Histoire-Géographie, 5h de Mathématiques, 2h de Sciences, de Prévention Santé Environnement et de Sport. 19 heures de formation professionnelle soit 14h de Technologie et pratique (dont prévention) et 5h de Dessin technique. Le volume hebdomadaire en Centre de Formation atteint par conséquent 35 heures.

Poursuite de formation

-BP Electricien (niv. 4),

– CAP Installateur Sanitaire en connexe (niv. 5),

– Toute autre formation (cf. PC BTP).

Statut

Contrat d‘apprentissage ou de professionnalisation, Autres statuts (cf. PC BTP).

Modalité d’admission

Dépôt d’un dossier de candidature pour les candidats extérieurs au centre de formation (fiches de renseignement, bulletins, diplômes à remettre au Point Conseil BTP), L’inscription définitive est conditionnée par :

– La signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionalisation couvrant la formation de 2 ans,

– Le rendez-vous de pré-inscription au PC BTP,

– Le nombre de places disponibles au CFA.

Les Moyens de BTP CFA Sarthe

– Des moyens humains (équipe administrative et de conseillers, formateurs et animateurs) pour accompagner et répondre aux questions des familles, jeunes et entreprises.

– Des moyens techniques majeurs pour un apprentissage de qualité et conforter l’insertion professionnelle des apprentis (PC BTP, Pôle Indiv’)

En savoir plus

Votre contact – Point Conseil BTP

Sylvain GRUAU

Conseiller Jeunes et Entreprises

Tel : 02 43 39 92 96

Email : sylvain.gruau@ccca-btp.fr

 

 

BTP CFA SARTHE

Tel : 02 43 39 92 92

15 rue du ribay – 72018 Le Mans cedex 2