CAP Plâtrier Plaquiste

Le Métier (source ONISEP)

Après avoir « gâché » le plâtre en le diluant dans l’eau, le plâtrier enduit les sols, les murs et les plafonds. Muni d’une taloche, il étale le plâtre puis le lisse en appliquant un mélange plus fluide. Il peut aussi projeter l’enduit mécaniquement, créant ainsi des effets de matière ou de crépi. Entre le gros oeuvre et les finitions, le plâtrier intervient également pour poser les isolants thermiques ou acoustiques (laine de verre, polystyrène…), couler des chapes de béton pour les sols et monter des cloisons en briques plâtrières. Pour les plafonds, il utilise des matériaux prêts à poser (plaques, carreaux de plâtre…). Le plâtrier peut se spécialiser et devenir plaquiste pour poser des cloisons sèches prêtes à l’emploi (plaques de plâtre), staffeur ornemaniste pour façonner des éléments décoratifs (rosaces, corniches, gaines d’aération…), ou stucateur pour réaliser des moulures, créer des intérieurs de charme à l’aide de plâtre coloré… Le plâtre sèche très vite : le plâtrier ne doit pas perdre de temps pour effectuer ses travaux. Les décorations et les enduits à réaliser demandent une grande minutie. Il doit être particulièrement appliqué car l’enduit peut être la décoration définitive de la cloison. Le plâtrier est exposé à la poussière. Ses mains sont dans l’eau froide toute la journée et, de plus, il est souvent perché à de grandes hauteurs sur des échafaudages. Une bonne résistance physique est indispensable.

Objectif de la formation

Former des professionnels qualifiés en plâtrerie qui doivent être capables de réaliser des travaux de plâtrerie traditionnelle, la poste d’éléments préfabriqués en murs et en plafond, une isolation extérieure avec enduit épais.

Niveau d’accès

Après une 3ème Générale ou Technologie ou selon des conditions d’âge.

Durée de la formation

2 années en alternance (CFA et entreprise) soit 26 semaines au CFA (13 semaines par an) et 910 heures de formations cumulées.

Répartition horaire hebdomadaire

16 heures de formation générale soit 5h de Français et d’ Histoire-Géographie, 5h de Mathématiques, 2h de Sciences, de Prévention Santé Environnement et de Sport. 19 heures de formation professionnelle soit 14h de Technologie et pratique (dont prévention) et 5h de Dessin technique. Le volume hebdomadaire en Centre de Formation atteint par conséquent 35 heures.

Poursuite de formation

– BP PLatrier Plaquiste (niv. 4),

– CAP Peintre Applicateur de Revêtements en connexe (niv. 5),

– Toute autre formation (cf. PC BTP).

Statut

Contrat d‘apprentissage ou de professionnalisation, Autres statuts (cf. PC BTP).

Modalité d’admission

Dépôt d’un dossier de candidature pour les candidats extérieurs au centre de formation (fiches de renseignement, bulletins, diplômes à remettre au Point Conseil BTP), L’inscription définitive est conditionnée par :

– La signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionalisation couvrant la formation de 2 ans,

– Le rendez-vous de pré-inscription au PC BTP,

– Le nombre de places disponibles au CFA.

Les Moyens de BTP CFA Sarthe

– Des moyens humains (équipe administrative et de conseillers, formateurs et animateurs) pour accompagner et répondre aux questions des familles, jeunes et entreprises.

– Des moyens techniques majeurs pour un apprentissage de qualité et conforter l’insertion professionnelle des apprentis (PC BTP, Pôle Indiv’).

En savoir plus

Vos contacts – Point Conseil BTP

Sylvain GRUAU

Conseiller Jeunes et Entreprises

Tel : 02 43 39 92 96

Email : sylvain.gruau@ccca-btp.fr

 

BTP CFA SARTHE

Tel : 02 43 39 92 92

15 rue du ribay – 72018 Le Mans cedex 2