CAP Monteur Installateur Sanitaire

  • Exif_JPEG_PICTURE

Le Métier (source ONISEP)

Spécialiste des installations sanitaires (tuyaux, robinets, chauffe-eau, compteurs…), le plombier s’inspire des plans de l’architecte pour étudier la localisation des appareils, le parcours des canalisations et la conformité de l’ensemble aux normes de sécurité. Il peut être amené à effectuer lui-même des relevés pour établir les schémas d’installation. Il trace des repères le long des murs et des planchers, il perce les trous nécessaires à la pose des conduites. Puis il façonne la tuyauterie en coupant les tubes aux dimensions voulues. La soudure permettra de les relier les uns aux autres, ou de les connecter à un appareil (machine à laver, radiateur…). Une fois le système installé, le plombier vérifie l’étanchéité et l’isolation. Si aucune fuite n’est décelée et que tout fonctionne bien, il peut poser les appareils sanitaires (baignoire, lavabo, évier…), procéder aux raccordements électriques, aux réglages et à la mise en service. Mieux vaut avoir une bonne santé pour exercer ce métier. Le plombier peut transporter des pièces lourdes, travailler dans des positions inconfortables. Il doit se montrer prudent, notamment quand il réalise des soudures. Toujours en déplacement, le plombier assure des dépannages en soirée, le samedi et certains jours fériés. Ses horaires sont extensibles et ses trajets parfois importants. Le plombier doit faire preuve de réflexion, de méthode et de souplesse pour s’adapter à chaque cas. Face à une situation inédite, il est capable de prendre des initiatives.

Objectif de la formation

Former des professionnels qualifiés en installations sanitaires (plombier) qui doivent être capables d’installer, réparer et entretenir des canalisations domestiques et industrielles de tous fluides, liquides ou gazeux.

Niveau d’accès

Après une 3ème Générale ou Technologie ou selon des conditions d’âge.

Durée de la formation

2 années en alternance (CFA et entreprise) soit 26 semaines au CFA (13 semaines par an) et 910 heures de formations cumulées.

Répartition horaire hebdomadaire

16 heures de formation générale soit 5h de Français et d’ Histoire-Géographie, 5h de Mathématiques, 2h de Sciences, de Prévention Santé Environnement et de Sport. 19 heures de formation professionnelle soit 14h de Technologie et pratique (dont prévention) et 5h de Dessin technique. Le volume hebdomadaire en Centre de Formation atteint par conséquent 35 heures.

Poursuite de formation

– CAP Installateur Thermique en connexe (niv. 5),

– CAP PRO Electriques en connexe (niv. 5),

– Toute autre formation (cf. PC BTP).

Statut

Contrat d‘apprentissage ou de professionnalisation, Autres statuts (cf. PC BTP).

Modalité d’admission

Dépôt d’un dossier de candidature pour les candidats extérieurs au centre de formation (fiches de renseignement, bulletins, diplômes à remettre au Point Conseil BTP), L’inscription définitive est conditionnée par :

– La signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionalisation couvrant la formation de 2 ans,

– Le rendez-vous de pré-inscription au PC BTP, – Le nombre de places disponibles au CFA.

Les Moyens de BTP CFA Sarthe

– Des moyens humains (équipe administrative et de conseillers, formateurs et animateurs) pour accompagner et répondre aux questions des familles, jeunes et entreprises.

– Des moyens techniques majeurs pour un apprentissage de qualité et conforter l’insertion professionnelle des apprentis (PC BTP, Pôle Indiv’).

En savoir plus

Votre contact – Point Conseil BTP

Sylvain GRUAU

Conseiller Jeunes et Entreprises

Tel : 02 43 39 92 96

Email : sylvain.gruau@ccca-btp.fr

 

 

 

BTP CFA SARTHE

Tel : 02 43 39 92 92

15 rue du ribay – 72018 Le Mans cedex 2