CAP Couvreur

Le Métier (source ONISEP)

Le couvreur met en place les échafaudages et les dispositifs de sécurité. Avant de s’attaquer à la toiture, il fixe les liteaux (lattes de bois supportant la couverture) sur la charpente. Conformément aux indications du plan, le couvreur pose les matériaux (ardoises, tuiles, verre, plastique, zinc, tôle, aluminium, cuivre, plomb…) auxquels correspondent une technique de pose, un outillage. Pour assurer l’étanchéité du toit, ils doivent être ajustés au millimètre près. Le couvreur installe ensuite les accessoires qui permettront d’assurer l’évacuation des eaux de pluie (chéneaux, gouttières), les éléments ornementaux (girouette, coq d’église) ainsi que les lucarnes. Il assure également le raccord de base des cheminées et l’isolation thermique. Le couvreur assure également l’entretien et les réparations. Certaines réparations peuvent relever de la restauration d’art, notamment sur les édifices classés monuments historiques. Le couvreur connaît tous les matériaux et procédés de couverture, adapte leur utilisation au climat et aux traditions régionales. Ses connaissances en géométrie, en métré et en dessin lui permettent de tracer des plans, de calculer la hauteur de recouvrement des tuiles, de déterminer le nombre de rangées. Le travail en hauteur exige naturellement de l’habileté, de la prudence, de l’endurance et le sens de l’équilibre. Enfin, l’esprit d’équipe et le sens des responsabilités sont des qualités très appréciées des employeurs.

Objectif de la formation

Former des professionnels qualifiés en couverture qui doivent être capables de réaliser ou réparer une toiture dans un but de protection et éventuellement d’amélioration esthétique du bâtiment. Le couvreur participe à la préparation et à l’organisation du chantier (échafaudage et mise en place des outils et matériaux de couverture) à partir d’instructions précises en respectant la qualité et les techniques de montage ainsi que les normes.

Niveau d’accès

Après une 3ème Générale ou Technologie ou selon des conditions d’âge.

Durée de la formation

2 années en alternance (CFA et entreprise) soit 26 semaines au CFA (13 semaines par an) et 910 heures de formations cumulées.

Répartition horaire hebdomadaire

16 heures de formation générale soit 5h de Français et d’ Histoire-Géographie, 5h de Mathématiques, 2h de Sciences, de Prévention Santé Environnement et de Sport. 19 heures de formation professionnelle soit 14h de Technologie et pratique (dont prévention) et 5h de Dessin technique. Le volume hebdomadaire en Centre de Formation atteint par conséquent 35 heures.

Poursuite de formation

-Mention Complémentaire Zingueur (niv. 5),

– CAP Charpentier en connexe (niv. 5) – BP Couvreur (niv. 4),

– Toute autre formation (cf. PC BTP).

Statut

Contrat d‘apprentissage ou de professionnalisation, Autres statuts (cf. PC BTP).

Modalité d’admission

Dépôt d’un dossier de candidature pour les candidats extérieurs au centre de formation (fiches de renseignement, bulletins, diplômes à remettre au Point Conseil BTP), L’inscription définitive est conditionnée par :

– La signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionalisation couvrant la formation de 2 ans,

– Le rendez-vous de pré-inscription au PC BTP,

– Le nombre de places disponibles au CFA.

Les Moyens de BTP CFA Sarthe

– Des moyens humains (équipe administrative et de conseillers, formateurs et animateurs) pour accompagner et répondre aux questions des familles, jeunes et entreprises.

– Des moyens techniques majeurs pour un apprentissage de qualité et conforter l’insertion professionnelle des apprentis (PC BTP, Pôle Indiv’).

En savoir plus

Vos contacts – Point Conseil BTP

Sylvain GRUAU

Conseiller Jeunes et Entreprises

Tel : 02 43 39 92 96

Email : sylvain.gruau@ccca-btp.fr

 

 

 

BTP CFA SARTHE

Tel : 02 43 39 92 92

15 rue du ribay – 72018 Le Mans cedex 2